Plus possible de garder mémé à la maison !


-l’interdiction de conserver les urnes à domicile (il sera cependant possible de les enterrer dans une propriété privée).

– la possibilité de disperser les cendres dans un « jardin du souvenir », dans un cimetière, ou en pleine nature (sauf sur les voies publiques).

– la possibilité de conserver les cendres dans une urne déposée dans un cimetière ou un site cinéraire spécialisé.

Les maires auront par ailleurs la possibilité de fixer une taille maximales pour les monuments funéraires construits sur les tombes.

Le texte



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =